La Source d'Energie du Corps Humain

Publié le par Ô'Zen... Centre de Bien-Être

La Source d'Energie du Corps Humain
L’eau est le principal constituant et source d’énergie du corps humain. L’eau produit de l’énergie électrique et magnétique dans chaque cellule du corps et lui fournit ainsi l’énergie nécessaire à la vie. L’eau est essentielle à  la vie. Elle transporte les globules qui nous défendent des agressions extérieures, approvisionne les organes en nutriments, transporte les déchets jusqu'aux organes d'élimination, participe à la circulation sanguine, aux systèmes digestif et urinaire, joue un rôle central dans la transmission des influx nerveux et des hormones.
Teneur et Répartition
Le corps humain est composé de 2/3 d'eau. La quantité moyenne d’eau contenue dans un organisme adulte est de 65%, ce qui correspond à environ 45 litres d’eau pour une personne de 70 kg. Elle varie tout au long de la vie. Elle décroît avec l’âge en raison de la perte de masse musculaire. Ainsi, le poids corporel en eau d’un nouveau né est de 74% et il diminue à  50%  pour un homme et à  47% pour une femme à partir de 50 ans. La composition du corps en eau n’est pas homogène.
       

                          
Toutes les cellules du corps humain ont besoin d’eau :
  1. Les cellules: Un organisme bien hydraté transporte mieux les glucides, les vitamines, les minéraux, ainsi que les autres nutriments essentiels et l’oxygène jusqu’aux cellules. Celles-ci produisent à leur tour l’énergie nécessaire au bon fonctionnement du corps. De plus, l’hydratation facilite l’élimination des déchets du métabolisme, en permettant le bon fonctionnement chimique des cellules.
  2.  Les muscles : Une bonne hydratation augmente le volume sanguin ce qui favorise l’apport d’oxygène et de glucose au sang, essentiels à leur fonctionnement. L’eau lubrifie également les muscles et les articulations ce qui les protège et améliore leur fonctionnement. L’eau est donc indispensable au mouvement !
  3. Les os : Ils sont composés à 22% d’eau en moyenne. C’est toujours l’eau qui assure la souplesse des mouvements des articulations. Le cartilage qui se trouve à l’extrémité de chaque os contient de l’eau pour assurer la lubrification des mouvements de vos articulations. Quand elles sont bien hydratées, les deux surfaces glissent bien l’une contre l’autre, quand elles sont déshydratées, le danger de frottement augmente ce qui peut causer la détérioration des articulations et provoquer les affections telles que l’arthrose. 
  4.  Le cerveau : Le cerveau est un des organes les plus riches en eau. Une bonne hydratation augmente l’apport d’oxygène au cerveau garantissant une meilleure activité cérébrale. L’eau lubrifie également le cerveau ce qui facilite les échanges nerveux. Une légère déshydratation provoque tout de suite une perte de concentration.
  5.  Le cœur : L’équilibre hydrique est essentiel pour maintenir la pression sanguine. La déshydratation diminue le débit cardiaque, ce qui peut provoquer une augmentation du rythme cardiaque et une chute de la pression sanguine. Le système circulatoire distribue une quantité constante d’oxygène au cerveau, aux muscles et à l’ensemble des autres tissus.
  6. L’appareil digestif : L’hydratation joue un rôle clé dans la digestion des aliments et l’absorption des nutriments par l’appareil digestif. L’eau est nécessaire à la dissolution des nutriments en vue de leur absorption dans le sang et de leur distribution aux cellules. Une hydratation insuffisante ralentit le processus digestif. Une mauvaise hydratation chronique peut générer de la constipation.
  7. Les reins : Les reins sont composés à 80% d’eau. L’eau est indispensable au fonctionnement des reins. Leur fonction est d’éliminer les déchets que l’organisme produit, ces déchets sont dissous dans l’eau. Quand l’organisme manque d’eau, les déchets ne sont pas éliminés efficacement ce qui peut endommager les reins.
  8. Le foie : Le foie est composé de 73% d’eau. Sa fonction est de transformer les graisses du corps en énergie utilisable. Mais si le foie est obligé d’aider les reins dans leurs fonctions à cause d’une consommation d’eau insuffisante, le corps va stocker des graisses supplémentaires.
  9. Les poumons : Le corps a besoin d’eau pour respirer. Une personne perd entre ½ et 1 litre d’eau par jour simplement en respirant. Les poumons se composent à 80% d’eau. Pour absorber de l’oxygène et éliminer le dioxyde de carbone nos poumons doivent être humidifiés en permanence. La déshydratation peut rendre la respiration plus difficile.
  10. La peau : une bonne hydratation permet d’humidifier les tissus corporels et de préserver l’élasticité, la douceur et le teint de la peau. La peau est une protection contre les agents pathogènes et contribue à éviter le développement de processus infectieux.
  11. Température du corps : L’eau participe à la régulation thermique du corps. Elle redistribue la chaleur depuis les tissus actifs vers la peau et refroidit le corps via la transpiration.
  • En résumé, l’eau a un rôle de transporteur. Elle véhicule les éléments nutritifs, nutriments, hormones et enzymes dans le sang, transporte jusqu’au cœur des cellules l'oxygène indispensable et participe au  nettoyage de l’organisme en facilitant le travail des reins et l’évacuation urinaire des déchets. Régule la température du corps (sudation). Participe à la lubrification des articulations (synovie) et des organes du système digestif (mucus et salive). Intervient dans la fabrication des ions nécessaires au système nerveux, car 75 % de notre cerveau est composé d'eau et cette dernière transmet les influx nerveux et les hormones et enfin intervient dans la digestion des aliments,  de même qu'à leur passage dans le tractus intestinal.

 

Pourquoi est-il indispensable de boire ?

Le corps humain ne peut stocker l'eau ! Il consomme et perd de l’eau chaque jour. L’organisme élimine en permanence de l’eau via les excrétions (principalement l’urine), la respiration (au moment de l’expiration), et surtout la transpiration. Les quantités d’eau ainsi perdues varient en fonction des conditions atmosphériques et des activités physiques.

À une température normale, l’organisme d’un adulte évacue quotidiennement environ 2,5 litres d’eau.  Il faut donc compenser cette perte hydrique. L’homme doit donc chaque jour subvenir à ses besoins en eau, en buvant, et en mangeant. Les aliments contiennent beaucoup d'eau (fruits et lègumes).

Selon une Etude de l'institut Pasteur  le manque d'eau est le facteur N°1 de la cause de fatigue pendant la journée.  8 à 10 grands verres d'eau par jour pourraient soulager significativement les douleurs de dos et d'articulations pour 80% des personnes qui souffrent de ces maux. 

 
La soif est d’ailleurs un mécanisme par lequel notre corps nous avertit qu’il est en état de déshydratation  et qu'il commence à épuiser ses réserves d'eau. C’est pourquoi  il n’est pas bon d’attendre d’avoir soif pour boire !!!  Le conseil le plus simple est de boire régulièrement tout au long de la journée, sans attendre de ressentir cette sensation de soif. 
Image 1
 
Quels sont les effets de la déshydratation?
  • Une fatigue chronique et un manque d'énergie. Le manque d'eau ralentit l'activité enzymatique, par conséquent la production d'énergie. De manière à conserver suffisamment d’eau pour ses fonctions vitales, l’organisme vous force alors au repos, un état qui permet à votre corps de minimiser les pertes hydriques reliées à la respiration et à la transpiration.
  • La constipation. Sans eau, les selles seront dures et le transit ralenti.
  • De l'hypertension ou de l'hypotension.
  • Des troubles respiratoires. L’eau permet de garder notre corps humide, ce qui est essentiel pour la majorité de nos organes, notamment nos poumons qui doivent comprendre un fort taux d’humidité pour bien fonctionner. Des études ont montré un lien entre la consommation d’eau et ses effets sur la réduction de l’asthme.
  • Des douleurs articulaires. Des cartilages déshydratés accroissent la friction exercée sur les articulations, accélérant leur détérioration et causant de la douleur.
  • Des douleurs musculaires. Un organisme pas suffisamment hydraté, occasionne une mauvaise lubrification de nos muscles.
  • Du cholestérol.
  • Une tendance à l'obésité.
  • Des troubles digestifs (par carence en sucs digestifs). Le corps doit produire plusieurs litres de sucs digestifs par jour. Un apport insuffisant en eau peut diminuer la production de ces sécrétions. Pour optimiser votre digestion, buvez un grand verre d’eau environ trente minutes avant les repas.
  • Un déséquilibre acido-basique.
  • Des cystites et des troubles urinaires et rénaux. Une urine qui n’est pas suffisamment diluée peut irriter les muqueuses et créer des micro-lésions qui rendent les voies urinaires plus fragiles à la prolifération bactérienne.
  • Problèmes de peau. Le manque d’eau rende la peau plus sèche donc un vieillissement précoce. Si le corps est privé d'eau, les déchets ne seront pas suffisamment dilués. La sueur, dont le pH est acide, sera alors plus concentrée, ce qui peut être à la source d’irritations, de rougeurs et de démangeaisons cutanées.
  • Le manque d’eau provoque un épaississement du sang, ce qui accroît l’effort cardiaque et bloque l’accès aux capillaires sanguins, ce qui rend difficile l’acheminement des nutriments vers les organes vitaux.
Une perte de 10 % d'eau = une perte de 10 % de capacité de travail musculaire !

 
CONSEILS 
Buvez 8 à 10 grands verres d’eau par jour afin de compenser la perte hydrique.
Prendre la bonne habitude de boire tout au long de la journée augmente l'énergie, la vitalité...
Commencez dès le lever, avant de prendre votre petit déjeuner. Rien ne vaut un grand verre d'eau au réveil pour se réhydrater! Il vaut mieux boire régulièrement des petites quantités, que beaucoup d'eau à la fois, afin qu'elle soit mieux absorbée par notre organisme.

 

 
 

Publié dans Santé et Bien-ëtre